De la chenille au papillon

Psychothérapie

♦  Atelier de psychogénéalogie (construction du génosociogramme) sur 2 jours, réguliers à Paris, et sur demande en province. Groupe de 6 personnes maximum. Possibilité de coupler avec une conférence ou des ateliers de méditation

Ce travail sur le génosociogramme peut également s’effectuer en séances individuelles.

Atelier d’élaboration du génosociogramme, de quoi s’agit-il ?

Déroulement :

  • Chaque participant, à tour de rôle, élabore son génosociogramme en présence du groupe.
  • Vous apprendrez les codes pour monter un génosociogramme
  • Des outils vous seront donnés, pour poursuivre l’enquête sur votre histoire
  • Des éléments théoriques seront délivrés, à partir du travail en groupe, pour comprendre les mécanismes du transgénérationnel

Qu’est-ce qu’un génosociogramme ? 

Le génosociogramme est un outil de la psychogénéalogie. Nous pouvons dire que c’est un arbre « qui parle ». En effet, il s’agit de retranscrire graphiquement, son arbre généalogique en l’illustrant par les évènements marquants, dates significatives, liens structurants ou ruptures, maladies, décès traumatiques, avortements, veuvages précoces, captations d’héritage, malversations financières …

Que met-il en évidence ? 

  • Repérer comment certaines structures psychiques héritées de vos ancêtres peuvent vous hanter et vous empêcher de vivre pleinement votre vie, coincés dans des schémas répétitifs stériles et des conflits de loyauté
  • Comprendre à partir des dates, des mythes familiaux, des deuils non-faits … ce qui vous pousse à reproduire parfois les mêmes évènements douloureux, aux mêmes dates que vos ancêtres
  • Mettre en lumière et en perspective les problématiques familiales répétitives : Accident, inceste, non-dit, secret, échec professionnel, faillite …
  • Comprendre les loyautés invisibles, les mots d’ordre inconscients (qui cherchez-vous à guérir et de quoi ?)

Malgré des ruptures familiales ou des prises de distance, des schémas relationnels douloureux peuvent rester présents et limitants dans votre vie (couple, enfants, travail). En travaillant sur le génosociogramme, vous pouvez comprendre certains de vos fonctionnements, les mettre en perspective, pour mieux vous en extraire.

Que peut-il permettre ? 

  • Ne plus être une victime inconsciente des loyautés familiales
  • Ne pas transmettre ce qui vous encombre, à vos enfants
  • Faire la paix avec des éléments douloureux de votre histoire familiale
  • Identifier les ressources dans votre arbre
  • Gagner en liberté dans votre vie

Public – prérequis :

Toute personne désireuse de comprendre sa place, son histoire familiale et de se dégager de certaines loyautés

Avant l’atelier : avoir collecté au préalable les dates importantes (naissance, mariage, décès, accidents, évènements traumatiques …), les pathologies, les avortements, les fausses-couches …

Précision importante : Ce n’est pas un travail de généalogiste. Il n’est pas nécessaire d’avoir monté un arbre généalogique complet pour démarrer ce travail. Mais un minimum d’éléments datés permet une lecture plus riche de l’arbre.

Prochain atelier de psychogénéalogie :

  •  les 28 et 29 septembre 2019 à Paris 13  (complet)

——————————–

♦  Supervision individuelle ou collective pour thérapeutes, possibilité de séances ponctuelles

♦  Groupe de thérapie mensuel, continu sur 2 ans (Paris 13)  

  Intervention dans les écoles de formation pour travailleurs sociaux et autres métiers d’aide à la personne (principalement sur le thème de la position d’aidant)

  Animation de Groupes d’Analyse de Pratiques Professionnelles

Je me déplace sur demande, en France ou à l’étranger, pour les conférences sur le transgénérationnel, les différents stages ou interventions de groupe.