De la chenille au papillon

Psychothérapie

Quel type d’accompagnement ?

Qu’il s’agisse d’une psychothérapie, d’un travail sur votre génosociogramme ou d’une psychanalyse transgénérationnelle, je vous propose un cadre sécurisé et confidentiel, vous permettant de vous livrer avec authenticité. L’objectif de ce travail est la mise en pratique d’actions justes et conscientes dans votre vie quotidienne, en accord avec votre nature profonde, pour cheminer vers un mieux-être, une vie qui vous ressemble.

Une « psychothérapie pragmatique »

Les différents types de psychothérapie vous aident à comprendre vos difficultés au regard de votre histoire, mais ensuite qu’en fait-on ? La vie quotidienne en est-elle plus facile ? Comment peut-on s’en servir au quotidien, pour plus de légèreté et de sérénité ?

Le travail que je vous propose intègre un accompagnement psychologique et une compréhension de l’histoire de vie. Pour autant,  je parlerais davantage dans mon approche, d’une « psychothérapie pragmatique ». Il s’agit donc de faire le pont entre compréhension des difficultés, et actions libératrices, d’harmoniser vos choix de vie, en conciliant vos aspirations profondes, avec le champ des possibles.

Un chemin de réalisation

Chacun porte en lui des aspirations profondes lui permettant de nourrir un sentiment d’accomplissement. Parfois l’accès à ces aspirations, ou le chemin de leur réalisation est freiné par des peurs, des schémas stériles répétitifs, en lien avec nos blessures d’enfance ou avec celles de notre famille.

Je vous propose de vous accompagner, pour retrouver votre chemin de réalisation et d’épanouissement.

La psychanalyse transgénérationnelle

La spécificité de la psychanalyse transgénérationnelle est de considérer la personne, non seulement dans son histoire personnelle et parentale, mais d’intégrer également l’histoire de ses ancêtres. En effet, les traumatismes des générations précédentes se transmettent inconsciemment et peuvent impacter votre vie actuelle.

Formée au « Jardin d’idées », en psychanalyse transgénérationnelle et en psychogénéalogie, ma pratique s’inspire du travail de Bruno Clavier (« Les fantômes familiaux », « Les fantômes de l’analyste ») et de Didier Dumas (« Hantise et clinique de l’autre », « La sexualité masculine », « Sans père et sans parole »).